Achetez koni

ou

Besoin d'aide pour choisir?

KONI comparison
STR.T
SPECIAL
SPECIAL ACTIVE
SPORT
GTS
CLASSIC
HEAVY TRACK ACTIVE
HEAVY TRACK
EXPLORER
RAID ACTIVE
RAID
SPORT KIT
STR.T KIT
Vitesse en virage
Tenue de route
Confort
Distance de freinage / Sécurité
Durabilité vs origine
Amélioration vs origine
Optimisé surbaissement
Optimisé surbaissement
Tarage réglable en détente
Tarage active en détente
Charge utile augmentée (Camper, 4X4)
Circuit
Hors route
Tout-terrain extrême
Usage quotidien / déplacements domicile-travail
Voyage longue distance
Comparer les produits
Cacher
Nous n'avons pas pu trouver votre voiture. Veuillez utiliser le sélecteur de voiture.

Sport

Acheter l'ensemble

Special ACTIVE

Acheter l'ensemble

Classic

Acheter l'ensemble

STR.T

Acheter l'ensemble

RAID

Acheter l'ensemble

Heavy Track

Acheter l'ensemble

Sport kit

Special

Acheter l'ensemble

STR.T Kit

GTS

Acheter l'ensemble

Explorer

Acheter l'ensemble

L'amortisseur bi-tubes

Un amortisseur bitubes se compose de deux tubes : le tube interne pour que le piston travaille et l’autre, appelé tube réservoir (externe), pour que l’excès d’huile se déplace dedans et dehors. Ce design offre une bonne capacité à gérer les charges variables en ajustant la résistance en fonction des conditions de conduite, ce qui améliore le confort et la tenue de route du véhicule. De plus, leur conception à deux tubes permet à ces amortisseurs de mieux résister à l’usure. 

En compression 

Lors du fonctionnement en compression, l’huile située en dessous du piston passera sans résistance dans l’espace au-dessus de celui-ci, par les orifices et par le clapet de non-retour. Simultanément, une quantité d’huile est déplacée par le volume occupé par la tige de piston entrant dans le cylindre. Cette quantité d’huile est évacuée vers le réservoir (rempli d’air ou de gaz nitrogène) à travers la soupape du fond. L’amortissement en compression est engendré par la résistance rencontrée par l’huile au passage de la soupape du fond. 

En détente 

Lorsque le piston se déplace vers le haut, l’huile située au-dessus de celui-ci est comprimée et forcée de passer à travers le piston. L’amortissement en détente est engendré par la résistance rencontrée par l’huile au passage du piston. Simultanément, pour compenser le volume de la tige de piston sortant du cylindre, une quantité d’huile passera, sans résistance, du réservoir dans le corps de la soupape du fond situé en bas du cylindre. 

Les pièces principales sont :

  • Le tube extérieur (à extrémité fermée), appelé réservoir 
  • Le tube intérieur, appelé cylindre 
  • Le piston avec la tige de piston 
  • La soupape ou clapet du fond 
  • Le guide